Skip navigation

La nature avait repris ses droits au Cârouj...

mercredi 27 mai 2020, par La Jaupitre

Ces jours derniers, dans la perspective de la ré-ouverture, l’équipe de bénévoles en charge de l’entretien du parc a repris le travail pour domestiquer la fougue de la nature qui avait reconquis sans vergogne le terrain abandonné par les humains, en prévision de la venue des agents communaux qui, sur leurs engins motorisés, ont ensuite remis de l’ordre dans le gazon hirsute ! Voyez les résultats...

Avant...
Après !

Le Cârouj attend désormais le feu vert des autorités, comme il se doit, afin de programmer sa ré-ouverture au public.

La longue période d’interruption des activités n’a pas pour autant arrêté la vie de l’association La Jaupitre, qui gère ce parc :

  • le Bureau s’est réuni régulièrement en télé-conférence ;
  • les démarches de déclaration en « activité partielle » des permanents salariés ont été réalisées sans tarder et avec succès ;
  • des dossiers de demande de soutien financier ont été conçus et transmis, ou sont en cours ;
  • tous les clients ayant sollicités une prestation pour la période de mars à septembre ont été contactés pour connaître leur position face à la situation due à l’épidémie ;
  • un groupe de bénévoles a travaillé sur un appel d’offre ;
  • des contacts ont été noués avec des candidats à nos missions en Service Civique ;
  • et même une offre de location de jeux a été proposée, suivie d’une offre de fabrication et de pratique chez soi de quelques jeux pour aider à supporter le confinement (voir https://carouj.bzh/Les-jeux) !

Et, bien sûr, toute l’équipe met au point l’organisation sanitaire et de l’accueil du public en vue de cette ré-ouverture.


Voir en ligne : Le site du Cârouj