Skip navigation

Patigo ou trou du chat

L’origine de ce jeu est facile à deviner : le nom qu’il porte fait allusion à ces "trous du chat" qu’on trouve au bas des portes pour les allers et venus nocturnes des matous. De là l’idée facétieuse d’y faire passer une boule, il n’y avait qu’..."une patte" ! Ce jeu se pratiquait, à l’origine, en utilisant les rigoles naturelles constituées par les fossés au bord des champs ou des chemins : c’était le patigo. La version que nous proposons ici est un "aménagement" du jeu.

Ce jeu est constitué de :

  • une planche, d’une taille - et surtout - d’une épaisseur respectables car une grosse boule en bois, lancée de 8 ou 10 m, fait des dégâts quand, au lieu de passer par le trou, elle heurte la planche !
  • une boule de bois dur
  • quatre solides piquets, assez longs pour être profondément plantés au sol : la planche ne doit, en effet, pas bouger sous le choc des boules

Il convient de disposer d’un terrain plat, herbu ou de terre, sans trop d’aspérités, d’une longueur d’environ 15 m et de 2 ou 3 m de large. Il est bon de disposer, à 1 ou 2 m en arrière du trou du chat, une planche qui arrête la boule dans sa course.

Prudence avec les enfants : il faut veiller à ce qu’ils ne traversent pas l’aire de jeu...

Ce jeu fait partie du catalogue des jeux proposés par La Jaupitre en location ou en animation au sein du Cârouj, le parc de loisirs des jeux bretons, ou en tout autre lieu à la demande.

Nous pouvons également vous fabriquer ce jeu, sur commande.


La fiche du jeu complète, en gallo !