Skip navigation

Le Palet sur route (ou palet pontivyen)

Nul ne sait depuis quand ce jeu est pratiqué en Bretagne, mais il est très probablement une variante des jeux pratiqués autrefois sur les chemins avec des pierres : les jeux de Péioù (Trégor) et du Pêchoù (Plougastel-Daoulas) sont des vestiges de ces vieux jeux. Le matériel du palet sur route était même identique à celui du palet sur terre, il y a quelques dizaines d’années, ce qui peut renforcer cette hypothèse. Cependant, de nombreux témoignages à travers la Bretagne montrent qu’on jouait avec des gros palets en acier non usinés ou en plomb de récupération, à la fin du 19è siècle et jusqu’aux années de l’Entre-Deux-Guerres, sur les place des villages ou la terre battue des cours de ferme. Quand est arrivé le bitumage des routes et des rues des bourgs, cet usage a dû se replier sur d’autres manières de jouer : ainsi est apparu le palet sur planche de bois, celle-ci étant destinée à protéger le sacro-saint bitume, signe fort d’une modernité tant attendue auquel on devait alors un grand respect ! Ce respect a-t-il manqué aux habitants de la région de Pontivy, comme à ceux du Pays Bigouden qui ont continué à jouer sur bitume à la Galoche ? Toujours est-il que ce sont les deux seuls secteurs géographiques bretons qui ont continué à s’en prendre au bitume, mais de manière plus discrète, notamment en se repliant vers les petites routes de campagne ou les pourtours des chapelles…

Ce jeu a aujourd’hui (2015) un Comité départemental, créé le 17/05/2001 : le Comité Morbihannais du Palet sur Route. Il compte 12 clubs, situés dans les bourgs du Pays de Pontivy. Son siège se situe à Noyal Pontivy. Il assure la promotion du jeu, son développement et sa pérennité. Il organise des concours et anime des écoles de palets auprès des enfants.

Description du jeu et du matériel :

  • Palets coniques en acier de 6,5 cm de diamètre à la base, pour 1,7 cm de hauteur, et d’un poids de 360 gr. Ils sont différenciés par des marques spécifiques.
  • Maître de même matière et forme de 4 cm de diamètre, pour 0,5 cm de hauteur. Il est peint d’une couleur voyante (blanc ou rouge par exemple).

Une route (à l’écart des grandes voies !), un parking servent de terrain de jeu. Deux cercles de 50 cm de diamètre sont tracés à 15 m l’un de l’autre. Le Maître est placé au milieu de chacun d’eux.

Règles du jeu :

Le jeu consiste à approcher les palets le plus près possible du Maître placé au centre du cercle afin de marquer un nombre déterminé de points en premier. Le pied arrière du lanceur doit être au niveau du cercle. Celui-ci dispose de 2 palets. Chaque palet le plus près du maître, d’une même équipe, vaut un point. Les parties se jouent en individuel, par équipes de deux ou de trois. Le premier joueur lance son palet, puis un joueur de l’équipe adverse en joue également un. S’il ne prend pas le point, il doit rejouer ou laisser son équipier jouer. Le principe est que l’équipe qui n’a pas le point doit jouer jusqu’à reprendre le point, et ainsi de suite. La mène s’arrête lorsque tous les joueurs ont lancé leurs palets et les points sont alors comptés. A chaque mène, les joueurs lancent dans l’autre sens. La première équipe arrivée à 12 points remporte la partie. Si un palet enlève le maître du cercle, la manche est annulée.

Ce jeu fait partie du catalogue des jeux proposés par La Jaupitre en location ou en animation au sein du Cârouj, le parc de loisirs des jeux bretons, ou en tout autre lieu à la demande.