Skip navigation

Le Cheval de Saint-Genou

Voilà encore un jeu de pure invention qui s’appuie sur une pratique spontanée, naturelle et écologique de nos petits pâtous et, plus largement, de tous les enfants normalement constitués de l’ère antérieure aux jouets et jeux électroniques...

Qui, en effet, n’a pas joué à califourchon sur un tronc d’arbre obligeamment disposé dans la nature pour permettre ce jeu d’équilibre individuel ou de lutte contre un petit camarade qu’il faut impérativement faire tomber pour rester maître du trône sur lequel on est fièrement assis : parodie des éternelles luttes de pouvoir !

Quant à Saint-Genou, c’est le Saint Patron de Monterfil, probablement lui aussi pure invention, qui a - paraît-il - la capacité de guérir des maux de...genou pour peu que l’on vienne faire trempette dans la fontaine qui lui est dédiée dans le bas du bourg...ce que n’a pas manqué de faire Bernard Hinault lors du passage du Tour de France dans la commune, au pied de la fameuse côte de Saint-Genou, précisément !

On a découvert récemment, en regardant le jeu télévisé « Pékin Express », que ce jeu existait également au Myanmar, c’est-à-dire la Birmanie : il est fabriqué avec des gros bambous.

Il s’agit évidemment de rester seul en lice ! Pour ce faire, il convient d’abord de réussir à se maintenir sur la poutre qui prend un malin plaisir à tourner au moindre mouvement...puis de frapper son vis-à-vis avec le baluchon pour le faire chuter, tout en se maintenant soi-même sur la poutre. Il est bien entendu que, si les deux joueurs tombent, ils doivent remonter tous les deux et recommencer... Tout est ensuite affaire d’imagination : concours par élimination, challenge par points...

Ce jeu fait partie du catalogue des jeux proposés par La Jaupitre en location ou en animation au sein du Cârouj, le parc de loisirs des jeux bretons, ou en tout autre lieu à la demande.

Fiche descriptive complète


Voir en ligne : Le site du Cârouj