Skip navigation

La Jaupitre, c’est d’abord celles et ceux qui la font vivre

jeudi 18 octobre 2012, par La Jaupitre

Une photo des bénévoles lors de la "Gallésie en Fête"...

Certes, l’association fonctionne avec 3 salariés permanents et des stagiaires "intermittents" : sans eux, elle ne pourrait pas développer son activité tout au long de l’année comme elle le fait. Ils sont les branches de l’arbre...

Mais les bénévoles sont à la fois les racines et la sève de l’association :

  • Il faut rendre hommage à celles et ceux qui, au quotidien elles et eux aussi, décident, dirigent et gèrent...
  • Il faut rendre hommage aux jeunes et moins jeunes qui, quand on fait appel à eux et dès qu’ils sont disponibles, sont prêts à accompagner les animateurs salariés en animation...
  • Il faut rendre hommage à toutes celles et tous ceux qui viennent donner un coup de main dès que le besoin en est exprimé...
  • Il faut rendre hommage à celui ou à celle qui apporte une idée ou une suggestion de nouvelles pistes d’animation, voire qui propose, conçoit, réalise un prototype d’un nouveau jeu, pensé dans la continuité de la tradition vivante...
  • Il faut rendre hommage à la soixantaine de bénévoles qui se retrouvent à chaque "Gallésie en Fête" pour faire "jouer le monde"...
  • Il faut rendre hommage aussi aux tout jeunes, les enfants des écoles de Monterfil, qui s’investissent, pour "La Gallésie en Fête", dans l’accueil de leurs camarades, venus accompagnés de leurs parents, pour les guider dans un parcours ludique et participatif au sein de la fête...

Le bénévolat en crise ? Pas à Monterfil et pas à La Jaupitre, en tout cas !

panneaumexicain3.jpg JPEG - 37.2 ko

Une réalisation des bénévoles...