Skip navigation

La boule bretonne ou les boules bretonnes

Le jeu de boules est attesté en Bretagne, comme dans le reste de la France, dès le Moyen-âge. Ce jeu, très populaire, était joué dans les campagnes. Dans les chemins creux, cour de ferme, au bord des côtes maritimes, on jouait avec des boules en bois, voire avec des pierres ou des galets, sur des espaces pouvant aller de 15 à 30 m, les terrains étant plus ou moins aménagés. Dans la 2ème partie du 20ème siècle, des allées bordées et damées furent aménagées : les premières furent installées aux abords des cafés.

De multiples variantes du jeu se sont peu à peu développées, s’adaptant à l’environnement, au matériau disponible localement, à l’imagination débordante des joueurs pour distinguer leur jeu de celui du village d’à côté ou de la contrée voisine, à la fantaisie populaire… C’est ainsi qu’on en vient à connaître actuellement 21 jeux de boules différents, sur le territoire des 5 départements de la Bretagne historique ! Ces jeux font l’objet de concours et, pour certains, de championnats organisés par des clubs ou des fédérations : ils disposent alors d’un règlement complet.

Le terrain doit être une allée sablée. Il doit faire au minimum 3 m x 16 m mais peut faire jusqu’à 4 m de large et jusqu’à 20 m de long. Les joueurs disposent de trois boules par personne. Les boules font entre 630gr et 1kg et leurs diamètres varient de 92 à 110 mm. Une petite boule de diamètre compris entre 25 et 40 mm (en bois, en laiton, en fer) : cette petite boule pour la pétanque se nomme le cochonnet et, pour les boules bretonnes ,elle se nomme couramment « le petit », mais aussi le « bihan » ou « bihen ».

Ce jeu fait partie du catalogue des jeux proposés par La Jaupitre en location ou en animation au sein du Cârouj, le parc de loisirs des jeux bretons, ou en tout autre lieu à la demande.

PDF - 1.2 Mo

Fiche de jeu complète en PDF à télécharger


Voir en ligne : Le site de la Boule Bretonne