Skip navigation

Ar Vazh dotu (C’hoari dotu)

Le dotu, c’est la crosse de jeu, en breton (mais aussi la masse du cantonnier…). Ce jeu est une variante avec crosse d’un jeu comparable qui se jouait simplement à la main selon le principe d’un joueur seul confronté à un groupe. Est-ce un avatar (une version plus « civilisée » et plus adaptée aux enfants) du jeu de crosse que pratiquaient en plein champ les jeunes Bretons (mais le jeu est aussi connu dans d’autres régions de France, en particulier la Normandie) depuis le Moyen-âge jusqu’au début du 20è siècle.

La crosse est fabriquée par chacun à partir du matériau fourni dans la campagne environnante, en général pris dans du bois tendre, par ex. du bouleau, si possible ayant une extrémité une forme recourbée (c’est souvent le cas des départs de branche au pied des châtaigniers…). Mais on peut aussi « fabriquer » la courbure dans une branche de chêne encore verte en forçant l’extrémité par des liens et en présentant ensuite celle-ci au feu ou en la laissant tremper dans l’eau longuement.
Sur un terrain plat, de préférence herbu ou de terre pas trop dure, on creuse autant de trous en rond que de joueurs dont 1 au centre. Les trous sont entourés d’un cercle un peu large.

Ce jeu fait partie du catalogue des jeux proposés par La Jaupitre en location ou en animation au sein du Cârouj, le parc de loisirs des jeux bretons, ou en tout autre lieu à la demande.

Fiche complète en PDF